The Advocates of Peace 1899 – 1917

Ort
Paris
Datum
15.01.2014 - 17.01.2014
Bewerbungsschluss
15.04.2013
Veranstalter
Centre de Recherche en Histoire Européenne Comparée (CRHEC) de l’Université Paris-Est Créteil; Laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs (EA 3350) de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée; Institut historique allemand (IHA)
Von
Korb, Alexander

LES DEFENSEURS DE LA PAIX 1899-1917
COLLOQUE INTERNATIONAL
PARIS 15-16-17 JANVIER 2014

APPEL A COMMUNICATIONS

A l'aube du centenaire de la première guerre mondiale, l’Université Paris-Est et l’Institut historique allemand proposent de réfléchir sur l'écroulement de la paix et sur l'échec de ceux qui ont voulu empêcher l'éclatement d'une grande guerre européenne, ou ont cherché à en interrompre le cours. Les limites chronologiques indiquent que nous entendons prendre en considération les premières années du XXe siècle (à partir de 1899, année de la première conférence de La Haye), celles de « l'avant-guerre », mais aussi les années de guerre elles-même, ce qui nous permettra d'étudier les actions en faveur de la paix menées parmi les neutres ou belligérants tardifs (Italie, Etats-Unis etc.), comme parmi les pacifistes ou partisans d'une paix négociée au sein des belligérants. En prenant comme limite chronologique l'année 1917 nous entendons insister sur le retour en force des revendications de paix, sur la dimension révolutionnaire qu'elles prennent en Russie, sur la façon dont elles se manifestent au sein de tous les pays et de tous les peuples au cours de cette année de crise. En même temps, avec l'entrée en guerre des Etats-Unis, l'échec de la conférence de Stockholm, le raidissement des gouvernements des deux camps, l'année 1917 clôt les derniers espoirs de retour à la paix par la négociation et sonne le glas de l'Europe et du monde d'avant 1914.

Nous voudrions dans ce colloque faire le point des travaux menés sur le pacifisme juridique, les tentatives de résolution pacifique des conflits par l'arbitrage, le développement du droit international, tentatives menées tant au niveau politique (conférences de la Haye, Union interparlementaire etc.) qu'au niveau de sociétés militantes (sociétés de paix, Bureau international permanent de la paix), d'organisations et initiatives non gouvernementales (Prix Nobel de la paix, fondation Carnegie etc). Il s'agirait également de poursuivre les travaux consacrés aux animateurs de la deuxième Internationale et aux idées et initiatives de paix impulsées par les leaders et militants ouvriers. On retrouverait certains des mêmes acteurs pendant la guerre mais aussi des acteurs nouveaux (syndicalistes, femmes, révoltés, objecteurs de conscience), et des tentatives même avortées mais significatives (conférence de Stockholm, appels de Benoît XV etc.). En nous centrant sur les acteurs (individuels ou collectifs) nous voudrions intégrer un certain nombre de perspectives et de renouvellements de la réflexion historique, en nous attachant par exemple aux itinéraires individuels, aux réseaux, aux représentations et initiatives culturelles, aux formes de résistances aux courants intellectuels et pouvoirs dominants, aux controverses menées avec les contempteurs du pacifisme, mais aussi aux divergences au sein du camp de la paix, ou à la dimension affective de la cause de la paix.

Les communications du colloque pourront aborder en particulier les points suivants :
1. Hommes et femmes de paix (personnalités marquantes, militants, études prosopographiques etc.)
2. Lieux et réseaux de défense de la paix (sociétés de paix, congrès internationaux, bureau de la paix, union interparlementaire, internationales, fondations, prix, revues, publications etc.)
3. Initiatives et manifestations de paix (conférences ou projets de conférences, interventions dans les conflits et crises internationales, tentatives pour rétablir la paix, mouvements pacifistes et antimilitaristes etc. )
4. Les Etats face aux défenseurs de la paix (encouragements, utilisation, marginalisation, tolérance, répression etc.)
5. Idées, représentations, controverses (justifications de la défense de la paix ; argumentaires économiques, sociaux, politiques, culturels, moraux, religieux ; théories et constructions idéologiques ; débats, controverses, etc. )
6. Désirs de paix (paix rêvée, paix espérée, expressions, sentiments, comportements)

Dans le déroulement du colloque il n’est pas prévu de séparer en deux blocs les périodes de l’avant-guerre et de la guerre et les communicants auront tout loisir de parcourir la période dans sa totalité ou en partie ou encore de privilégier un moment particulier. La question de l’influence, la problématique de l’échec des défenseurs de la paix sera un des fils conducteurs de ce colloque, et une attention particulière sera apportée à l’année 1917 choisie comme borne chronologique de nos travaux.

Envoi et choix des propositions
Les propositions de communications doivent être envoyées en français ou en anglais (fichier attaché en format word ou pdf) à l’adresse suivante :
Defenseurspaix@univ-paris-est.fr
Elles comporteront un titre et un résumé d’environ 2000 signes, les coordonnées complètes de l’intervenant (nom, prénom, fonction et rattachement institutionnel, couriel, adresse postale du domicile, téléphone) et une courte biographie de ce dernier. Les langues du colloque sont l’anglais et le français. Dans la mesure du possible, une traduction simultanée sera assurée.

Calendrier
Date limite d’envoi des propositions : 15 avril 2013
Choix définitif des propositions par le Comité scientifique : 1er juin 2013
Réception des textes des communications destinées aux discutants assortis d’un résumé de 1000 signes maximum : 15 novembre 2013
Déroulement du colloque : 15-16-17 janvier 2014
Réception des textes définitifs pour publication : 15 mars 2014

Frais
Les frais de voyage et d’hôtel sont pris en charge par les organisateurs du colloque. L’organisation sera précisée aux intervenants retenus au mois de juin 2013.

Comité d’organisation
Thierry Bonzon (Université Paris-Est Marne la Vallée- Laboratoire ACP)
Rémi Fabre (Université Paris-Est Créteil- CRHEC)
Elisa Marcobelli (Institut historique allemand)
Michel Rapoport (Université Paris-Est Créteil- CRHEC)
Arndt Weinrich (Institut historique allemand)

Comité scientifique
Tobias Arand (Université de Ludwigsburg), Jean-Jacques Becker (Université Paris X- Nanterre), Fabienne Bock (Université Paris-Est Marne la Vallée), Thierry Bonzon (Université Paris-Est Marne la Vallée), Florence Bourillon (Université Paris-Est Créteil), Gilles Candar ( Société des études jaurésiennes), Rémy Cazals (Université Toulouse-le-Mirail), Sandi E. Cooper (Université de New York), Lucio d’Angelo (Université de Pérouse), Rémi Fabre (Université Paris-Est Créteil), Verdiana Grossi (Université de Genève), Christa Hämmerle (Université de Vienne), Karl Höll, (Université de Brême), Gerd Krumeich (Université Heinrich Heine de Düsseldorf), Norman Ingram (Université de Concordia, Montréal), Elisa Marcobelli (Institut historique allemand), Holger Nehring (Université de Sheffield), Michel Rapoport (Université Paris-Est Créteil), Jean-Louis Robert (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne), Piotr Szlanta (Université de Varsovie), Laurence Van Ypersele (Université de Louvain), Arndt Weinrich (Institut historique allemand), Jay Winter (Université de Yale).

Institutions organisatrices
Centre de Recherche en Histoire Européenne Comparée (CRHEC) de l’Université Paris-Est Créteil
Laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs (EA 3350) de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Institut historique allemand (IHA)

---------------

THE ADVOCATES OF PEACE 1899 – 1917
INTERNATIONAL CONFERENCE
PARIS 15-16-17 JANUARY 2014

CALL FOR PAPERS

To mark the centenary of WW1at the beginning of 2014, the University Paris-Est and the Institut historique allemand suggest to reflect on the downfall of peace and the failure of those who wanted to prevent a general European war from breaking out or who tried to interrupt its course. The time span we have chosen shows that we mean to take into consideration the very first years of the twentieth century (starting in 1899, date of the first Hague Conference) and those of the ‘pre-war’ period but also the war years themselves. This means we can study the actions taken in favour of peace in neutral countries or amongst late partakers in the conflict (Italy, USA, etc), as well as the actions of those in favour of negotiated peace. Defining 1917 as a limit is a way to mark the renewed strength of claims for peace, their revolutionary dimension in Russia and their different forms of expression. At the same time, with the US entering the war, the failure of the Stockholm Conference and the radicalisation of the governments on both sides, year 1917 puts an end to any last hope of restoring peace through negotiation and tolls the bell for the pre-war world.

Through this seminar we would like to review the latest in matter of research on the subject of judicial pacifism, attempts at peaceful resolution to conflicts through arbitration, development of international law, attempts, be it on a political level (Hague Conference, Inter-Parliamentary Union), or on that of peaceful societies (peace societies, permanent International Peace Bureau), or non-governmental organizations and initiatives (Nobel Peace Prize, Carnegie Foundation, etc). It would also aim to pursue research dedicated to people active in the Second International and to ideas and peace initiatives of militants and leaders of the working class. This would include some new actors : trade unionists, women, rebels, conscientious objectors and some important even though fruitless attempts at peace (Stockholm Conference, calls for peace from Benedict XV etc). Placing the emphasis on the actors (individually or collectively) we would like to integrate a certain number of perspectives and new approaches of historic research: for example individual itineraries, networks, cultural representations and initiatives, forms of resistance to dominating intellectual currents and powers, controversies with denigrators of pacifism, disagreements within the peace-building camp, or the affective dimension of the cause of peace.

The suggested range of topics includes (but is not limited to the following)
1. Men and women advocates of peace (this section could portray influential actors, militants, or offer prosopographical approaches…)
2. Places and networks of the defence of peace (peaceful societies, International Peace Bureau, international conferences, Inter-Parliamentary Union, foundations, prizes, reviews, pamphlets…)
3. Attempts at peace and demonstrations of peace (conferences, peace initiatives, pacifist organizations...)
4. Governments and advocates of peace (supports, uses, marginalization, tolerance, repression…)
5. Conceptions, representations, controversies (arguments for peace; economic, social, political, cultural, moral, religious views, ideological theories…)
6. Peace wishes (purpose of peace, expression, feelings…)

Papers can deal with the whole period or with a part or with a specific time. Perspectives on subjects as influence or the failure of the advocates of peace or 1917 will be central themes.

Submissions
To apply please send proposals in French or in English (word format or pdf attachement) with an abstract (2000 characters and title), with surname, first name, post and institutional affiliation, email, home address, telephone number) and a short biography by 15 April 2013 to the organizers at
Defenseurspaix@univ-paris-est.fr
The papers should be in English and in French but we hope to provide simultaneous translation.

Timeline
Deadline for submission: 15 April 2013
Scientific Committee makes final selection of papers on 1 June 2013.
Deadline for written copy to the discussants and a summary of 1000 characters is 15 November 2013.
Conference: 15, 16, 17 January 2014
Deadline for written conference paper to be published: 15 March 2014

Expenses
Speaker’s travel and accommodation expenses will be covered by the conference organizers. Further details will be sent out to the speakers in June 2013.

Steering Committee
Thierry Bonzon (Université Paris-Est Marne la Vallée- Laboratoire ACP)
Rémi Fabre (Université Paris-Est Créteil- CRHEC)
Elisa Marcobelli (Institut historique allemand)
Michel Rapoport (Université Paris-Est Créteil- CRHEC)
Arndt Weinrich (Institut historique allemand)

Scientific Committee
Tobias Arand (Université de Ludwigsburg), Jean-Jacques Becker (Université Paris X- Nanterre), Fabienne Bock (Université Paris-Est Marne la Vallée), Thierry Bonzon (Université Paris-Est Marne la Vallée), Florence Bourillon (Université Paris-Est Créteil), Gilles Candar ( Société des études jaurésiennes), Rémy Cazals (Université Toulouse-le-Mirail), Sandi E. Cooper (Université de New York), Lucio d’Angelo (Université de Pérouse), Rémi Fabre (Université Paris-Est Créteil), Verdiana Grossi (Université de Genève), Christa Hämmerle (Université de Vienne), Karl Höll, (Université de Brême), Gerd Krumeich (Université Heinrich Heine de Düsseldorf), Norman Ingram (Université de Concordia, Montréal), Elisa Marcobelli (Institut historique allemand), Holger Nehring (Université de Sheffield), Michel Rapoport (Université Paris-Est Créteil), Jean-Louis Robert (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne), Piotr Szlanta (Université de Varsovie), Laurence Van Ypersele (Université de Louvain), Arndt Weinrich (Institut historique allemand), Jay Winter (Université de Yale).

Organising Institutions
Centre de Recherche en Histoire Européenne Comparée (CRHEC) de l’Université Paris-Est Créteil
Laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs (EA 3350) de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée
Institut historique allemand (IHA)

Programme

Zitation
The Advocates of Peace 1899 – 1917, 15.01.2014 – 17.01.2014 Paris, in: H-Soz-Kult, 25.01.2013, <http://www.hsozkult.de/event/id/termine-20983>.
Redaktion
Veröffentlicht am
25.01.2013
Klassifikation
Epoche
Region
Weitere Informationen
Land (Veranstaltung)